Canécole
3 RUE DU MONT CASSIN
33400  Talence
N°TVA :
POUR TOUTES INFORMATIONS
Port. 06 30 59 27 83

rappel
gratuit

Journal de Nickel

29/11/2017

Journal de Nickel

Nickel Canécole Bordeaux

 

Bientôt un an, un an que Djinn, le père de Dodue nous a quittés. Depuis, Dodue et moi fonctionnons comme un vieux couple.

Il est temps de nous remuer un peu.

Sommes-nous prêtes à agrandir la famille à nouveau ?

 

14/11/2017

Le jour est arrivé pour aller chercher ce nouveau chiot. Un autre Airedale Terrier nous rejoint, je l’appellerai Nickel.

Je vais la chercher à Gerbecourt, en Lorraine, à l’élevage du Val d’Uzelle.

En arrivant à la gare Lorraine TGV je suis accueillie par Marie-France Cuny, l’éleveuse et Kate, la maman de Nickel. Il y a deux mois qu’elle a mis neuf petits « rois des terriers » au monde. Elle me semble en très bonne forme pour avoir à s’occuper de ses petits diables. Je sais de quoi je parle, j’ai eu une portée d’Airedale Terriers à la maison,  il y a neuf ans.

 

Nous avons 20 minutes de trajet en voiture pour bavarder avant d’arriver au « nid ».

Une tâche difficile s’annonce, je vais choisir une femelle.

Je commence à observer les chiots de la cuisine, qui donne sur une partie de la véranda lumineuse où se trouvent les bambins. Maman Kate les rejoint pour une tétée de fin de matinée, la dernière pour Nickel.

 

Marie-France a essayé d’identifier une femelle plus courageuse que les autres, à ma demande. Ce n’est pas facile à valider dans leur environnement habituel. Marie-France propose de mettre les femelles à un endroit dans la maison, où les chiots n’ont jamais mis les pattes.

Nickel Canécole Bordeaux

Je choisis celle qui va en premier le plus loin, qui trouve en premier les chaussures et plante ses petites dents dans tout ce qu’elle trouve.

Ses sœurs rejoignent leurs frères et Nickel reste avec sa maman Kate, Maurice, un Cesky terrier mâle et nous, jusqu’à notre départ de la maison.

Le plus dur est fait. Je me détends en dégustant une quiche lorraine maison avec les œufs des poules de la maison accompagnée d’un vin rouge local. J’apprends à apprécier le Munster trempé dans les graines de cumin pendant notre conversation forte intéressante, concernant ? les chiens !

 

Après le repas je joue avec Nickel à aller dans son sac de transport car le départ pour la gare s’approche. Notre TGV part à 17h.

Avant de partir, Marie-France lui fait une beauté. Voilà Nickel sur la table de toilettage où elle découvre sa première courte séance d’épilation. Quelques poils arrachées entre pouce et index, les oreilles mises en valeur et Nickel est prête pour son voyage vers le sud-ouest.

Nickel Canécole Bordeaux

En route vers la gare, Nickel rend son repas. Ma première note mentale est faite : trajets en voiture courts couplés avec expériences agréables comme balades en forêt.

Le trajet en train se passe bien. Nickel dort la plupart du temps et quand elle est réveillée, elle observe les passagers qui passent devant son sac de transport.

Nickel  train Canécole Bordeaux

 

Nous arrivons à Bordeaux vers 22h30 après un retard d’une demi-heure à cause du TGV précédent qui a heurté un sanglier. Le deuxième déplacement en voiture pour Nickel n’est toujours pas un plaisir, elle bave abondamment.

 

Quitter sa famille à deux mois pour vivre à un endroit inconnu avec des inconnus peut être difficile pour un chiot. Je décide de faciliter cette transition et de passer ces premières nuits à côté de Nickel. Je dors sur le canapé, elle dans le bas d’une caisse de transport sur du vetbed, en bas de mon canapé. Je laisse une petite lumière allumée cette première nuit. Ainsi en se réveillant je pense l’aider à réaliser rapidement où elle se trouve.

Pendant la nuit, dès qu’elle se réveille, je la sors dans le jardin pour faire pipi.

Cette première nuit est un succès : pas de pleurs et tous les pipis dehors.

à suivre ....

 

Retour
Top