Canécole
16, Rue Jules Guesde
33400  Talence
N°TVA :
POUR TOUTES INFORMATIONS
Port. 06 30 59 27 83

rappel
gratuit

Promener un chien, une activité qui peut favoriser les échanges.

04/09/2019

Promener un chien, une activité qui peut favoriser les échanges.

 

A l’époque du tout smartphone, je vois des propriétaires de chien promener leur toutou étant collé à leur téléphone. Quel dommage.

Dodue boitait depuis 2 jours. Je l’ai laissée au repos : pas de sortie dominicale en forêt, juste des petites sorties propreté.

Aujourd’hui, lundi, je la sors au bois, libre, seule, sans Nickel, pour voir comment elle se déplace, pour vérifier si elle est encore gênée. Elle galope un peu, ce qui se raréfie, car ses 11ans et son arthrose lui dictent d’y aller plus au ralenti. Elle trotte, elle renifle, elle galope un peu, elle trotte, elle renifle et après un virage elle voit un chien noir et feu d’un gabarit moyen, libre aussi, qui a le nez dans l’herbe au bord du chemin. Elle s’approche en passant du trot à la marche pour s’arrêter, restant debout, regarder le chien à 4m. Le chien, à mon avis jeune, tellement concentré sur son travail d’exploration, ne se rend compte de rien et ne bouge pas en continuant son investigation du sol. Cela dure et Dodue trouve (probablement) le temps long. Elle pousse un aboiement ce qui sort le chien de sa concentration. Il lève la tête et vient vers elle. Les salutations se déroulent bien, pendant que je dis bonjour à son accompagnateur. Le monsieur avec un fort accent (tout est relatif, mais je le trouve plus fort que mon accent à moi :) ) m’explique qu’ Ixel est un croisé berger allemand/rottweiler de 5 mois.

 

Une discussion intéressante suit. Le monsieur me dit qu’il travaille avec les chiens à l’armée. En tant que légionnaire il a sauté en parachute pendant la guerre de Bosnie en 1994 au nord de Sarajevo (si je me rappelle bien ce qu’il a dit) pour libérer des casques bleus français. Une expérience dont il se rappellera jusqu’au dernier jour de sa vie dit-il.
Il se rappelle de son premier saut avec un chien, un malinois, qui lui a « pissé » dessus juste après le saut. Il me parle de la différence de température entre l’intérieur de l’avion et l’air à je ne sais plus combien de milliers de m de hauteur. Personnellement, je pense que se voir partir dans le vide, sans avoir rien demandé, accroché au torse de son humain, doit provoquer également quelques émotions…., même en tant que bon malinois entraîné.

Il me raconte qu’Ixel est destiné à la détection d’explosifs. Je lui parle donc des rats d’Apopo, les HeroRATS, qui sont dressés pour détecter les mines anti personnelles. L’avantage des rats par rapport aux chiens est leur poids. Ils sont trop légers pour déclencher les mines quand ils passent dessus (par accident, car ils ont appris à marquer l’endroit où les mines se trouvent sans marcher dessus). Le succès est tel qu’aujourd’hui les rats d’Apopo travaillent également pour détecter la tuberculose.[1]

 (sous-titres en français à activer dans les paramètres en bas à droite de l'écran)

 

C’est lors d’un stage avec Dr Roger Abrantes [2], pendant lequel nous (29 collègues et moi )avons appris à des cochons d’inde à détecter de la poudre explosive, en mettant une patte sur une petite boite dans une série de 4 boites, contenant la poudre explosive, que j’ai appris l’existance des Apopo rats. C’est Roger Abrantes qui a aidé Bart Weetjens à dresser les rats.

 

(sous-titres en français à activer dans les paramètres en bas à droite de l'écran)

Notre discussion prend fin quand nos chemins se séparent près d’un étang, ou je compte laisser Dodue patauger un peu.

J’ai 2 réflexions de cette petite excursion à partager :

1/ balader des chiens, le vôtre ou celui de quelqu’un d’autre (il y a plein de chiens qui manquent cruellement de balades), est une opportunité pour rencontrer des personnes connues ou inconnues pour échanger des histoires, prendre des nouvelles ou raconter une bonne blague.

2/ Ma Dodue s’est arrêtée à 4m d’Ixel. Quand Ixel a gardé son nez au sol, elle a aboyé un coup. Elle ne lui a pas sauté dessus ou elle n’est pas allée lui mettre le nez dans les fesses pour lire sa carte d’identité sans l’avoir averti de ses intentions. Elle ne l’a pas surpris étant juste à côté. Elle l’a averti de sa présence, mais à une distance qui lui semblait « raisonnable ». Magnifique ! Je n’ai pas eu le réflexe de filmer la scène, aussi parce que s’est en analysant la scène après, que je me rends compte de sa beauté.

A l’époque où j’ai appris à faire du vélo, nous avions tous des sonnettes fixées au guidon. Elles servaient à avertir notre présence et notre approche. Cela permettait au piétons, cyclistes et automobilistes de se préparer à partager l’espace en « bonne entente ».  Même les piétons, à l’époque, en dépassant d’autres piétons, avertissaient.
Les temps et les habitudes ont changés. Personnellement, je remercie toutes les personnes qui m’avertissent de leur approche. Suis-je sensibilisée à cause du travail avec des chiens réactifs ? Possible. Un peu d’empathie pourtant suffit pour comprendre que même les personnes (pas que les chiens et autres animaux) surprises par une approche soudaine, peuvent avoir des réactions « agressives ». En fonction de ces mauvaises expériences, on peut devenir méfiant, être sur sa garde, à des moments ou endroits précis. Nous pouvons comme les autres animaux, généraliser ces comportements et avoir de plus en plus de mal à fréquenter certains endroits ou sortir tout court.

Dring dring ! Pardon ! Excusez-moi ! Bonjour ! Communiquons gentiment pour avertir notre présence et/ou approche.

 

 

 

[1] https://www.apopo.org/en

[2] https://ethology.eu/roger-abrantes/

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site